UNE GRANDE PARTIE DU CAMP DE DÉPLACÉS DE KATANYIKA À KALEMIE (TANGANYIKA) A PRIS FEU LE MATIN