POUR LE DÉPUTÉ LOKONDO, LE CONSTAT DE LA CENCO «RÉSUME LE POINT DE VUE DE LA MAJORITÉ DES CONGOLAIS»