L’ARMÉE FAIT DU « PORTE-À-PORTE POUR ARRÊTER DES JEUNES » À LUBUMBASHI