JUSTICE POUR LE KASAÏ EST DEVENUE INEVITABLE